La langue soninké est-elle en voie de disparition ?

Une langue se développe lorsque de génération en génération la transmission de la langue est ininterrompue et lorsque l’aspect écrit est très bien développé.

Il y a aujourd’hui à peu près  6000 langues parlées au monde. Et d’après l’Unesco, la moitié de ces langues risque de disparaître d’ici 2050.

Or  si beaucoup de langues africaines sont en danger de disparition c’est justement dû à une perte de la transmission de la langue de génération en génération.  Et pourtant les communautés africaines sont des communautés où le taux de natalité est très fort, c’est par exemple le cas des soninkés.

Nous le constatons aujourd’hui, les soninkés sont de partout. Ils s’installent dans des lieux où c’est une autre langue qui domine. Des enfants qui naissent et grandissent dans ces lieux pour la plupart ont du mal  à parler le soninké. D’une génération à une autre la transmission de la langue soninké se perd. Quelles sont les raisons de ce déclin?

Pour nous il y a deux raisons principales:

1- La langue est de moins en moins parlée entre parents et enfants

Les parents travaillent pour la plupart du temps. Les enfants quand à eux sont à l’école. Certains en plus des cours font de la danse, d’autres du sport etc. De plus  l’environnement dans lequel vivent ces familles est dominé par d’autres langues.  Du coup la sphère famille disons la maison demeure l’endroit où la langue peut se développer.

Malheureusement le peu de temps même où  parents et  enfants se retrouvent à la maison,  les discussions  se font en 2 langues. Par exemple en France, au sein de nombreuses familles de la communauté soninké, lors de discussion les parents utilisent le soninké et Les enfant comme ils ne savent pas s’exprimer en soninké ils leurs répondent en français, alors l’échange a eu lieu en Français et en soninké.  Au lieu d’aider l’enfant à apprendre à s’exprimer en soninké dès son jeune âge,  les parents se préoccupent d’autres choses.  Et pourtant un enfant est comme une feuille blanche il grandit avec ce qu’on lui a inculqué dès son jeune âge.

Pour ce qui est de la discussion entre frères et sœurs, elle se passe en français,  en anglais ou autre selon la langue dominante du lieu où ces familles vivent.

Tous ces enfants qui  naissent s et/ou grandissent  dans un tel environnement ne seront pas en mesure à leur tour de transmettre leur langue et leur culture à leurs descendants. Comment dans ce cas, la langue pourra-elle  se développer?

2- L’aspect écrit est moins développé

Pour qu’une langue puisse se développer,  il est indispensable que son aspect écrit soit développé. L’aspect écrit constitue un outil pour enregistrer tout le patrimoine de la langue,  de ce fait il permet à des générations futures d’avoir accès à une ressource très importante.

Certes il y a de nombreux ouvrages de qualité écrits par des auteurs dont l’ambition est de développer cet aspect écrit. La plupart des personnes qui achètent les livres le font par pur militantisme.  Pourquoi ?  Ils achètent les livres,  arrivés à la maison ils les rangent dans les placards. Ils parlent très bien la langue et ils connaissent très bien la culture soninké mais malheureusement ils ne savent ni lire ni écrire comment dans ce cas les  livres ne se retrouvent  pas dans les placards.

D’un autre côté,  lorsque je désire trouver des livres de contes ou des livres d’histoire à destinations de jeunes,  il me sera difficile d’en trouver.

Or Nous (enfants de la 2ème génération et nos enfants), nous seront les décideurs de demain. Quels que soient  nos carrières, nos statuts dans la société, nos noms nous suivrons toujours.Si nous ne faisons pas le nécessaire pour apprendre le soninké aujourd’hui comment pourrons-nous la transmettre à nos enfants?

Avec des ouvrages pour la quasi-totalité destinés à des adultes qui ne savent ni lire ni écrire et  un manque criant de support destinés aux jeunes, la langue se retrouvera alors en danger de disparition.

N’hésitez pas à réagir si vous n’êtes pas d’accord ou si vous désirer nous témoigner de votre quotidien avec la langue.

A très bientôt chez le petit soninké.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *